Modele de demande de contrat en alternance

Pourquoi les contrats «temps et matériaux» ne fonctionnent jamais en entreprise (Shutterstock) 34 les risques d`Agence typiques comprennent la réduction des performances de la chaussée, l`augmentation de l`intervention non planifiée, les dépassements de coûts, les retards et les effets indirects connexes tels que les l`insatisfaction et l`augmentation des accidents de la zone de travail. L`Agence peut également effectuer une évaluation indépendante des facteurs économiques et non économiques pour répondre aux responsabilités envers les contribuables, les usagers de la route et l`environnement. (Hallin et al. 2011) En raison de ces risques cités, le rapport 703 de la NCHRP conclut que «sur les projets de construction, lorsque l`entrepreneur n`est pas responsable de l`exploitation ou de l`entretien, il convient que l`Agence réduise ses risques en stipulant la ou les variantes de chaussées d`utilisation ou en précisant les critères de sélection à suivre par l`entrepreneur. Ce faisant, l`Agence est en train de renoncer à l`occasion d`avantages potentiels que l`on peut trouver dans les solutions de conception de chaussées meublées par l`entrepreneur et de s`en tenir aux conceptions de type trottoir éprouvées (Koch et al. 2010). La deuxième question porte sur la viabilité de l`utilisation des garanties de chaussées à long terme comme moyen d`atténuer le risque de pavage par la chaussée. Selon le rapport 699 du PNCHRP: lignes directrices pour l`utilisation des garanties de chaussées (Scott et al. 2011), la principale question est de déterminer si ces aspects de la performance des chaussées postérieures à la construction sont véritablement sous le contrôle de l`entrepreneur. Les problèmes de détresse liés à la fissuration réfléchissante, à la fissuration durable et à la réactivité de la silice alcaline ont été déterminés comme des exemples de problèmes extérieurs au contrôle de l`entrepreneur.

En tant que tel, la nature de la garantie doit être limitée aux mécontentements qui sont «measur-able et quantifiables et sous le contrôle de l`entrepreneur pour les chaussées d`asphalte et de béton, respectivement» (Scott et al. 2011). Dans les autoroutes urbaines à haut volume où la qualité de la conduite sera constamment «classée» par le public itinérant, s`appuyant sur une garantie peut sembler être un peu ténous, d`autant plus qu`il ne peut être exercé que lorsque le trottoir ne répond pas aux critères de performance. La clé de la mise en œuvre réussie de la sélection de type de trottoir par l`entrepreneur est de permettre à l`organisme d`établir des seuils de rendement réalistes (Hallin et al.